TPN | aperos-lectures
18764
page-template-default,page,page-id-18764,bridge-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.0.7,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

aperos-lectures

Cette saison nous vous proposons un nouveau rendez-vous à l’heure de l’apéritif. Un rendez-vous pour boire, manger et écouter des autrices-auteurs lus par des comédiennes-comédiens.

Le premier rendez-vous que nous vous proposons c’est le vendredi 17 décembre à 19h30

Une lecture proposée par la Compagnie Le Bruit des gens :

Le Lecteurs à gages de José Sanchis Sinisterra

Lecteur.trice.s : Sybille Fontaine, Christian Moutelière et Olivier Jeannelle

Mise en lecture : Olivier Jeannelle

 

Traduction : André Delmas

Dans un appartement cossu du centre d’une grande ville, un père de famille, bien sous tous rapports, engage Ismaël, un lecteur payé à l’heure pour lire des œuvres littéraires à sa fille, Loréna, jeune femme devenue aveugle à la suite d’un mystérieux accident. Soucieux de conserver sa fille à l’abri du monde et de la protéger de toutes influences extérieures, le lecteur doit aseptiser le plus possible sa lecture, ne jamais s’interposer entre le texte de l’auditrice…

Mais à travers les lectures, la voix d’Ismaël, les projections faites par Lorena sur les personnages, s’établit entre les jeunes gens une communication teinté de l’univers des romans lus et absorbés par la jeune femme (Le Guépard de Lampedusa, Au cœur des ténèbres de Conrad, Madame Bovary de Flaubert, Pedro Paramo de Rulfo, Rien qu’un rêve de Schnitzler…).

Aiguillonné par ces monuments de la littérature, et dans un jeu de quête et de dissimulation, la vérité apparente, la fiction romanesque et la fiction des protagonistes s’imbriquent et se télescopent.

Dans un subtil jeu de balancier aux tonalités toute en clair-obscur, les rapports de force de ce huis clos obsédant changent lentement de nature.

Qui est réellement le lecteur ? De quel passé Lorena doit-elle se libérer ? L’emprise d’un père omnipotent peut-il être menacé par l’imaginaire que la littérature ouvre… ?

En grand ordonnateur de la dramaturgie du translucide, Sinisterra s’amuse à perdre le spectateur pour mieux le retrouver… au bout du labyrinthe…

> Informations pratiques 

Entrée libre dans la limite des places disponible | Réservation : billetterie.theatredupontneuf@gmail.com
Participation libre mais nécessaire
Petite restauration et bar sur place
(dans le respect de la réglementation en vigueur concernant la lutte contre la propagation du COVID-19)