TPN | ÉVÉNEMENTS
15340
page-template,page-template-blog-large-image-whole-post,page-template-blog-large-image-whole-post-php,page,page-id-15340,page-parent,bridge-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.0.7,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

ÉVÉNEMENTS

Cher.e.s ami.e.s,

Le TPN, comme tous les théâtres toulousains, a depuis maintenant 10 jours suspendu toutes ses activités dans un souci de protéger la santé de ses salarié.e.s, spectateurs et trices, adhérent.e.s, bénévoles ainsi que celle des membres des compagnies qui devaient venir travailler sur le plateau du théâtre pendant cette quinzaine.

Nous ne savons pas à cette heure, jusque quand ces mesures de confinement vont s’étendre… Impossible donc de vous apporter un peu de joie en vous annonçant : « le théâtre rouvrira ses portes le… ! ».
Mais nul doute que nous vous ferons cette annonce…vite et bien !

Vite, c’est-à-dire le plus tôt possible !

Bien, c’est-à-dire dès que toutes les conditions sanitaires seront réunies pour que l’on puisse enfin se laisser aller à se serrer sur les bancs du théâtre, à s’embrasser à pleine main dans le hall, ou encore à se postillonner dessus sans retenue après spectacle dans des discussions enflammées, le tout en buvant un verre coude à coude sur le comptoir en bois… S’offrir du vivant, de l’humain et du rêve…

Dès que possible, donc, nous accueillerons Charlotte Castellat et la Compagnie 13.7 dont la Conférence rêvée…d’une femme ridicule devait présenter au TPN, une première sortie de résidence la semaine dernière. On pense à eux, interrompus dans leur geste artistique.Dès que possible, donc, nous tenterons avec les groupes de création du théâtre, de rattraper le temps qui file afin d’être en mesure de vous présenter les spectacles prévus au mois de juin.Dès que possible, donc, nous tiendrons un comité de programmation pour la sélection des résidences de la saison prochaine dont l’appel à candidatures est d’ores et déjà en ligne sur le site du théâtre (*).

En attendant tous ces possibles, nous continuons à travailler depuis nos confinements respectifs. Nous joindre par mail est donc sans doute plus fiable que de tenter d’appeler au théâtre !Persuadés que nous sortirons de ce moment, ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait changés, nous mettons à profit ce temps suspendu pour poursuivre notre réflexion sur la nécessaire évolution, après cinq années, du projet du TPN, afin d’améliorer ce qui peut l’être dans l’accueil des compagnies en résidence, celui du public, dans la programmation, dans le fonctionnement du lieu, dans la place même du Théâtre du Pont Neuf dans la cité…Autant de nouveautés qu’on aura plaisir de vous présenter à la rentrée de septembre.D’ici là, prenez soin de vous, absolument.
Gardez le corps sain et l’esprit libre.

À très bientôt au Théâtre du Pont Neuf,

Orély, Laure, Sylvie, Cécile, Loïc, Olivier, Laurent & Claire

(*) La date limite pour le dépôt des dossiers était initialement prévue pour le 25 avril 2020. Mais devant les difficultés que nous imaginons bien que chacun.e (les compagnies comme les artistes) rencontre en cette période, nous invitons ceux qui auraient besoin d’un délai supplémentaire, de ne pas hésiter à nous contacter.

http://sh1.sendinblue.com/vsqxlgmydt7e.html?t=1585483926

L’ accueil en résidence de création 

Dans une démarche de service public, le TPN propose à des équipes artistiques des résidences de création pour leurs projets de théâtre naissants (résidence de recherche) ou avancés (résidence de finalisation).

Le lieu bénéficie d’un équipement technique de qualité et d’un plateau de presque 8m x 8m. Il est l’outil propice au développement d’une qualité artistique professionnelle.

Après appel à candidature, les projets retenus sont choisis par un comité de programmation qui comprend les équipes artistiques et administratives des Compagnies Fédérées et du Théâtre du Pont Neuf.

Dans le cadre de ces résidences, nous mettrons à disposition le lieu « en état de marche », pour une durée déterminée selon les nécessités de la compagnie accueillie et les possibilités du théâtre.

Tous les détails concernant la demande ici