TPN | SPECTACLES Saison 21-22
18401
page-template-default,page,page-id-18401,bridge-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.0.7,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

SPECTACLES Saison 21-22

Attentats aux dieux

Genre : Théâtre

Groupe de création d’Olivier Jeannelle

Coup de feu dans un bar de la banlieue, au sud de Tel-Aviv.

Un fait divers tragique de plus…

Un an plus tôt, une jeune étudiante à l’université de Gaza, nous raconte son quotidien et ce qui la pousse à vouloir devenir martyre de la cause palestinienne. Un an plus tôt, une autre femme nous parle. Professeure de l’Histoire juive, elle appartient à une gauche intellectuelle israélienne adepte de la solution pacifiste. La troisième femme est une soldate américaine, arrivée là en renfort de la police locale pour une mission qui semble avoir perdu sa boussole.

Trois visions, trois points de vue opposés sur un même événement.

Trois voix pour parler d’un monde en crise.

Trois chœurs de trois femmes pour porter ces trois voix.

Trois hommes aussi, errent comme des ombres maudites dans le récit de ces trois destins entremêlés.

Librement inspiré, entre autres, par les écrits de Stefano Massini, Yasmina Khadra et Mohamed Kacimi, ce spectacle sombre est le fruit de notre réflexion et de notre travail sur le tristement d’actualité conflit israélo-palestinien, et au-delà, sur nos catastrophes contemporaines, nos incompréhensions, nos impuissances, nos traumatismes…

« Un attentat reste un attentat ; on peut le gérer techniquement, pas humainement ! » L’Attentat, Yasmina Khadra.

Avec : Elisa Beteille, Sybille Fontaine, Elisa Portet, Blanche Messerli, Carine Saux, Camille Petit, Maëlle Nougaret, Emma Perronet, Sophie Dedieu, Théo Martinez, Romain Lavalette et Emmanuel Cadenat.

ATTENTATS AUX DIEUX

> COMPLET jeudi 16 septembre –  20h30

> vendredi 17 septembre – 20h30

> samedi 18 septembre – 20h30

Réserver

Prévert Ever

Genre : Théâtre-Musique

Querida Compagnie

Des Enfants du Paradis aux poèmes de Paroles, et autres recueils, des chansons de films aux « tubes » de Kosma, de la vie à la mort, en passant par l’amour, la colère et la révolte, le spectacle Prévert Ever embrasse avec désir et avec une énergie communicative, l’œuvre du grand poète populaire. C’est un quatuor, un groupe qui, en musique et du tragique au grand Guignol, nous invite à jouir et nous réjouir d’une certaine idée de la Liberté.

Interprètes : Sylvie Maury Laurent Pérez Philippe Gelda (claviers et piano) Thomas Fiancette (Percussions, banjo, flûte et autres)

Mise en scène : Laurent Pérez

Compositions et arrangements : Philippe Gelda

Scénographie : Camille Bouvier

Lumières : Grangil

Partenaires : Le Théâtre d’Aymare (Le Vigan) , L’espace Jean Carmet (Le Vigan), la Cave Poésie  (Toulouse) , Le Théâtre du Pont Neuf (Toulouse).

Soutiens : Conseil Départemental de la Haute Garonne, Du Grenier à la scène, Mairie de toulouse (en cours)

Co-production : Cie L’Émetteur

> jeudi 14 octobre –  20h30

> vendredi 15 octobre – 20h30

> samedi 16 octobre – 20h30

Réserver

Requiem pour un paysan espagnol

Genre : Théâtre Musique

Compagnie Le Bruit des gens

1936. Un prêtre s’apprête à célébrer une messe de Requiem pour un jeune homme du village qu’il a vu naître et grandir, et qui a été exécuté par les Phalangistes… à cause de lui… et malgré lui…

Tel est le début de l’argument du « Requiem pour un paysan espagnol », ou le récit d’une journée au cours de laquelle, rien ne se passera comme convenu, et où la culpabilité sert de moteur à l’imagination galopante d’un curé perdu entre ses valeurs et ses souvenirs…

Interdit sous Franco, ce bref chef-d’œuvre circulera clandestinement jusqu’à devenir un symbole, débordant le cadre habituel de la littérature.

Auteur : Ramón J. Sender

Sur scène : Olivier Jeannelle et Gilles Ndonda

> jeudi 9 décembre – 20h30

> vendredi 10 décembre – 20h30

> samedi 11 décembre – 20h30

Réserver

Zaï Zaï Zaï Zaï | Blutack Théâtre

Genre : Road Movie théâtral

Un auteur de bande dessinée, alors qu’il fait ses courses, réalise qu’il n’a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l’auteur le menace et parvient à s’enfuir. La police est alertée, s’engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles.
Assez vite les médias s’emparent de l’affaire et le pays est en émoi.
L’histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d’engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l’auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l’ensemble de la société.

« Les filles, c’est papa… Écoutez, je ne rentrerai pas à la maison ce soir…
et peut-être même pendant quelques jours… Vous avez peut-être déjà regardé les infos… Je veux que vous sachiez que votre papa n’est pas un bandit…»

Entre road movie et fait divers, l’auteur fait surgir autour de son personnage en fuite, toutes les figures marquantes – et concernées – de la société (famille, médias, police, voisinage…) et l’on reste sans voix face à ce déferlement de réactions improbables ou, au contraire, bien trop prévisibles.

D’après le roman graphique de Fabcaro Zaï Zaï Zaï Zaï ( éditions 6 Pieds sous Terre )
Mise en scène et interprétation : Grégory Bourut
Conception et bidouillages vidéo : Hugo Moreau
Dramaturgie, adaptation, Assistante à la mise en scène :  Mélanie Briand
Super vision travail préparatoire : Régis Goudot
Régie et Création Lumière : Guillaume Redon

Dessins et Graphisme — Sciapode : Brice Devos
Scénographie : Blutack Theatre / Conception : Didier Salvan

Production : Blutack Theatre
Co-production : Du Grenier à la Scène, SNA – Scène Nationale d’Albi
Soutiens à la résidence :  Théâtre du Pont Neuf (Toulouse), Gare aux Artistes (Montrabé), Pavillon Mazar (Toulouse), Théâtre des Mazades (Toulouse)
Partenaires de création : Théâtre des 2 Points (Rodez), L’été de Vaour, Théâtre de Mende, Maison du Peuple (Millau) et Arlésie.

http://www.blutack-theatre.com/zai-zai-zai-zai

> jeudi 17 février –  20h30

> vendredi 18 février – 20h30

> samedi 19 février – 20h30

Réserver

Au bout du comptoir la mer

Genre : Théâtre

Compagnie Le Bruit des gens

Un artiste accoudé au bar d’un casino se raconte et livre des tranches de vie amères et drôles.

Lui, c’est Stéphane – buveur, un peu ; mythomane, beaucoup.

Son rêve, c’était Hollywood, Sinatra, le cinéma, les palaces, les tournées, Shakespeare, les lumières…

Alors être employé à présenter des numéros de cabaret dans un casino minable au bord de la mer dans une station démodée, il faut bien avouer que ça sent un peu la dérive.

Heureusement, il y a ce comptoir pour venir souffler entre deux apparitions sur scène…

Texte : Serge Valletti

Jeu et Mise en scène : Olivier Jeannelle

Assistant à la mise en scène : Christian Mouteliere

Régie Tournée : Grangil 

Lumière : Pierre Comte

Décor & accessoires : Jean Castellat

Costume : Stéphanie Barutel

> jeudi 10 mars – 20h30

> vendredi 11 mars – 20h30

> samedi 12 mars – 20h30

Réserver