TPN | Mobilisation des structures toulousaines. L’INDEMNITÉ CHOMAGE SPECIFIQUE AUX INTERMITTENTS : CONDITION NÉCESSAIRE À L’EXERCICE DE NOS MÉTIERS
16281
post-template-default,single,single-post,postid-16281,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

Mobilisation des structures toulousaines. L’INDEMNITÉ CHOMAGE SPECIFIQUE AUX INTERMITTENTS : CONDITION NÉCESSAIRE À L’EXERCICE DE NOS MÉTIERS

30 Avr Mobilisation des structures toulousaines. L’INDEMNITÉ CHOMAGE SPECIFIQUE AUX INTERMITTENTS : CONDITION NÉCESSAIRE À L’EXERCICE DE NOS MÉTIERS

Seul le régime de l’intermittence peut garantir la richesse et la diversité de la culture, partout sur le territoire.

Dans nos théâtres, AUCUN des spectacles présentés ne pourrait l’être sans le recours aux personnels artistiques et techniques intermittents.

En 2015, pour l’ensemble des lieux signataires, 3618 intermittent.es embauché.es ont permis la tenue de 2133 représentations.

Ensemble, nous sommes mobilisés pour maintenir un système spécifique d’assurance chômage des salariés intermittents, par la conclusion d’un accord les protégeant.
Ensemble, nous serons vigilants au respect des propositions émanant des négociations des partenaires sociaux de notre secteur.
Ensemble, nous défendons une politique ambitieuse de la culture en France.

ARTO, Centre de développement chorégraphique de Toulouse -Compagnie 111 – Aurélien Bory / La Nouvelle Digue, Détours de Chant, Odyssud, La Grainerie – Fabrique des Arts du Cirque et de l’Itinérance, Le Bijou, Le Ring / Théâtre 2 L’Acte, L’Usine, centre national des arts de la rue, Théâtre du Grand Rond, Théâtre du Pavé, Théâtre Garonne, Théâtre Le Vent des Signes, Théâtre national de Toulouse, Théâtre Sorano, TPN – Théâtre du Pont Neuf