TPN | Appel du 26 mai – L’intervention des Compagnies Fédérées au théâtre Sorano
16351
post-template-default,single,single-post,postid-16351,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

Appel du 26 mai – L’intervention des Compagnies Fédérées au théâtre Sorano

26 Mai Appel du 26 mai – L’intervention des Compagnies Fédérées au théâtre Sorano

LE THEATRE DU PONT-NEUF EST UNE INITIATIVE PRIVÉE, MILITANTE ET ASSOCIATIVE QUI A VUE LE JOUR EN OCTOBRE 2006 AU COEUR DU QUARTIER SAINT-CYPRIEN.

CONçU À L’ORIGINE POUR ETRE UNE SALLE DE DIFFUSION, MAIS RAPIDEMENT CONFRONTÉ À LA DURE RÉALITÉ DU TERRAIN, CE THÉÂTRE, SOUS L’IMPULSION D’UNE COMPAGNIE LOCALE, L’EMETTEUR COMPAGNIE, A ALORS MUTÉ VERS UN LIEU DE RÉSIDENCE ET DE CRÉATION.

SOUTENU DANS CETTE INITIATIVE PAR LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES PUIS PAR LA MAIRIE DE TOULOUSE, ET BIEN ÉVIDEMMENT PAR UNE FLOPÉE D’ARTISTES ET DE BÉNÉVOLES, LE PROJET DU TPN-ESPACE DE CRÉATION S’EST DÉVELOPPÉ DE 2008 À 2015.

IL A, DURANT CES ANNÉES, MENÉ AVEC D’AUTRES, PLUSIEURS COMBATS IMPORTANTS DONT CELUI DE LA RECONNAISSANCE INSTITUTIONELLE DES LIEUX INDÉPENDANTS DE CRÉATION ARTISTIQUE DE CETTE VILLE, AUTREMENT NOMMÉS « LES PETITS THÉÂTRES », AINSI QUE CELUI POUR LE MINIMUM GARANTI AUX ARTISTES EN REPRÉSENTATION.

IL A FAVORISÉ L’ÉMERGENCE DE NOMBREUSES COMPAGNIES LOCALES ET LA CRÉATION DE TRÈS NOMBREUX SPECTACLES, DONT BEAUCOUP SONT ENCORE EN TOURNÉE ACTUELLEMENT.

PAR LE BIAIS DE CAE D’ABORD, PUIS DES EMPLOIS MUTUALISÉS RÉGION ENSUITE, LE TPN A CRÉÉ DURANT CE LAPS DE TEMPS DEUX POSTES PERMANENTS. IL A AUSSI EMPLOYÉ DE NOMBREUX TECHNICIENS INTERMITTENTS.

LE RETRAIT PROGRESSIF MAIS INÉLUCTABLE DE LA RÉGION SANS CONTREPARTIE, AINSI QUE LE COUP DE FREIN, PUIS LA BAISSE DES SUBVENTIONS ACCORDÉES PAR LA MAIRIE DE TOULOUSE, ONT CONDAMNÉ CE PROJET.

AUSSI EN 2015, L’EMETTEUR COMPAGNIE, COMPAGNIE ASSOCIÉE AU TPN, A CRÉÉ AVEC LE COLLECTIF FAR ET LES COMPAGNIES POST PARTUM ET QUERIDA, LES CONDITIONS D’UNE MUTUALISATION QUI OFFRE AU THÉÂTRE DU PONT-NEUF LES MOYENS DE SA SURVIE.

SOUTENU DANS CETTE DÉMARCHE PAR LA MAIRIE DE TOULOUSE, DANS LES LIMITES DE SA POLITIQUE ACTUELLE, LE THÉÂTRE DU PONT NEUF A, PAR CET ENGAGEMENT DES COMPAGNIES DITES FÉDÉRÉES, PU SOLDER SA DETTE ET S’APPRÈTE, APRÉS UNE SAISON DE TRANSITION, À ROUVRIR SON ESPACE AUX COMPAGNIES LOCALES ET RÉGIONALES.

CONSCIENTS COMME D’AUTRES, MAIS PAS COMME TOUS, IL FAUT BIEN LE DIRE, DE LA NÉCÉSSITÉ DE DÉFENDRE LES ACTRICES ET ACTEURS D’UNE CRÉATION ARTISTIQUE ACTIVE DANS LES LIEUX ET LA VILLE Où NOUS VIVONS, LES COMPAGNIES FÉDÉRÉES S’ENGAGENT À GARDER CE LIEU OUVERT ET VIVANT.

AUJOURD’HUI, NOUS TOUS SALARIÉS DE L’INTERMITTENCE ET PRÉCAIRES, COMBATTANT CHAQUE JOUR DE CHAQUE ANNÉE POUR LA PERMANENCE DES MOYENS DE NOTRE SUBSISTANCE, AINSI QUE POUR CEUX DE LA CRÉATION, NOUS VOUS DISONS AVEC UNE OPINIATRETÉ VITALE :

« SALARIÉS INTERMITTENTS ET PRÉCAIRES, COMBATTANTS PERMANENTS, NOUS NE LÂCHERONS RIEN ! »

LIRE L’APPEL DU 26 MAI